Organisations membres du GRC4-AOC

 

Le GRC4-AOC cherche à rassembler toutes les agences et organisations des NU et non onusiennes (y compris les OSC, les réseaux d'enseignement supérieur, la communauté de la recherche, les syndicats ou représentations des enseignants, etc.) œuvrant pour le développement de l'éducation en Afrique de l’Ouest et du Centre afin de coordonner et d’harmoniser leurs stratégies et leurs efforts.

L'adhésion est basée sur les critères d'admissibilité suivants: (i) une organisation travaillant dans le domaine de l’éducation en AOC, (ii) à l’échelle régionale ou mondiale, et (iii) qui a une représentation dans un ou plusieurs pays de la région. L'adhésion au GRC4-AOC se fait sur la base d'une invitation ou d’une demande. Les organismes admissibles qui veulent se joindre au groupe sont invités à faire une demande officielle au Secrétariat du GRC4-AOC basé au Bureau Régional de l'UNESCO à Dakar, qui consultera les organisations membres du groupe pour recueillir leur approbation. L'adhésion est institutionnelle et non individuelle afin de garantir la continuité de la participation et l'échange d'informations au fil du temps.

 

Association pour le développement de l'éducation en Afrique (ADEA)

ADEA

Banque Africaine de Développement (BAD)

AFDB

Banque mondiale

BANQUE MONDIALE

Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO)

ECOWAS

 

 

Conférence des ministres de l’Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN)

CONFEMEN

La Conférence des ministres de l’Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une structure intergouvernementale créée en 1960 et qui regroupe 44 États et gouvernements membres de la Francophonie. L’une de ses missions principales est le renforcement et la promotion du dialogue politique dans le secteur de l’éducation et de la formation tant au niveau international qu’au niveau des pays.

Outre les réflexions menées dans le cadre des sessions ministérielles et des réunions thématiques qui donnent lieu à des publications riches et variées, la CONFEMEN accompagne les pays membres dans l’amélioration de la qualité de leurs systèmes éducatifs à travers deux projets : le Programme d’analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (PASEC) et l’Observatoire de la qualité de l’Éducation (OQE).

Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie (CONFEJES)

Confejes 2

Créée en 1969, la Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie (CONFEJES) est une institution intergouvernementale qui œuvre pour la promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs au sein de l’espace francophone.

Sa mission est de mobiliser les pays, les ressources et les énergies dans une perspective de concertation afin de promouvoir la participation et l’insertion des jeunes au sein de la société.

Les principaux objectifs de la CONFEJES sont de :

  • Conseiller et appuyer les pays membres en mutualisant les savoir-faire et en puisant dans leurs capacités de réflexion et de créativité ;
  • Former les formateurs dont les pays ont besoin dans les domaines de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs ;
  • Encourager les initiatives d’insertion socio-économique proposées par les jeunes en participant au financement de projets de jeunes entrepreneurs ;
  • Encourager le développement de la vie associative ;
  • Contribuer au développement et à la formation d’une élite sportive en Afrique ;
  • Encourager des rencontres sportives et des rassemblements de jeunes pour favoriser les échanges, stimuler et valoriser leur participation et leur contribution au sein de la société.

Suite à la réforme institutionnelle de la Charte de la Francophonie adoptée par la Conférence ministérielle de la Francophonie (OIF), le 23 novembre 2005 à Antananarivo (Madagascar), la CONFEJES a été érigée au rang d’institution de la Francophonie.

Depuis la 32ème Conférence ministérielle de mars 2009 à Bujumbura (Burundi), la CONFEJES compte 43 Etats et gouvernements membres.

Conseil Africain et Malgache pour l'enseignement supérieur (CAMES)

CAMES

 

Créé en 1968, le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES) est un organisme de coordination des politiques et des systèmes d’enseignement supérieur et de recherche en Afrique francophone subsaharienne. Il remplit également les fonctions d’une agence régionale d’assurance qualité et d’accréditation. En vue de gérer les problématiques de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et de l'innovation dans les 19 pays membres de son espace, il s'est fixé comme missions spécifiques de :

  • promouvoir et favoriser la compréhension et la solidarité entre les Etats membres ;
  • instaurer une coopération culturelle et scientifique permanente entre les Etats membres ;
  • rassembler et diffuser tous documents universitaires ou de recherche : thèses, statistiques, informations sur les examens, annuaires, annales, palmarès, information sur les offres et demandes d’emploi de toutes origines ;
  • préparer les projets de conventions entre les États concernés dans les domaines de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et contribuer à l’application de ces conventions ;
  • concevoir et promouvoir la concertation en vue de coordonner les systèmes d’enseignement supérieur et de la recherche afin d’harmoniser les programmes et les niveaux de recrutement dans les différents établissements d’enseignement supérieur et de recherche, favoriser la coopération entre les différentes institutions, ainsi que des échanges d’informations.

Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA)

CODESRIA

Educo

eudco af fb smallEduco est une ONG de coopération globale au développement et d’action humanitaire qui agit depuis plus de 25 ans en faveur des enfants et pour la défense de leurs droits, spécialement le droit à recevoir une éducation équitable et de qualité.

Educo travaille sur des projets sociaux en Espagne et dans des pays d'Afrique, d'Amérique et d'Asie dans lesquels participent plus de 550 000 enfants et 150 000 adultes en vue de promouvoir des sociétés plus justes et équitables qui garantissent leurs droits et leur bien-être.

Educo veut un monde où tous les enfants jouissent pleinement de leurs droits et vivent en toute dignité.

Educo fait partie de ChildFund Alliance, l’une des principales coalitions d’ONG axée sur la protection des enfants et présente dans les cinq continents.

 

 

Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF)

UNICEF ForEveryChild SCREEN Horizontal RGB ENG

 

L’UNICEF travaille dans 190 pays et territoires pour sauver des vies d’enfants, défendre leurs droits et les aider à réaliser leur potentiel. L'UNICEF défend les droits et le bien-être des enfants du monde entier depuis décembre 1946.

La nouvelle stratégie mondiale d'éducation de l'UNICEF est axée sur la promotion d'une révolution de l'apprentissage afin d'améliorer les résultats tout en garantissant l'équité et l'inclusion pour chaque enfant en âge préscolaire, primaire et secondaire inférieur. Cette stratégie visera à obtenir des résultats d'apprentissage, à promouvoir l'équité et l'inclusion en combinant plusieurs approches clés du programme, notamment la production de données et de preuves, l'innovation, le renforcement des systèmes, l'engagement communautaire, le plaidoyer, la communication et la prestation de services.

Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP)

unfpa13

Forum des éducatrices africaines (FAWE)

fawe logo text 13102014

Le Forum des éducatrices africaines (FAWE) est une organisation non gouvernementale panafricaine fondée en 1992 par cinq femmes ministres de l'éducation pour promouvoir l'éducation des filles et des femmes en Afrique subsaharienne conformément à l'Éducation pour tous. Les membres de l'organisation comprennent des femmes ministres de l'éducation, vice-chanceliers d'université, décideurs en matière d'éducation, chercheuses, spécialistes de l'égalité des sexes et militantes des droits de l'homme. Les bénéficiaires et les groupes cibles du FAWE sont principalement des filles et des femmes. 

Le FAWE opère à travers 34 antennes nationales en Afrique subsaharienne et sa vision, sa mission et ses objectifs sont tous centrés sur le bien-être de l'éducation des filles. Afin d'accomplir sa mission de " promouvoir l'équité et l'égalité entre les sexes dans l'éducation en Afrique ", le FAWE utilise une approche holistique en quatre volets : plaidoyer et engagement politique ; plaidoyer communautaire ; interventions démonstratives et réplication, mise à l'échelle et intégration.

 

Humanité & Inclusion

HI new

Institut de la Francophonie pour l'éducation et la formation (IFEF)

ifef logo

Internationale de l'Education

EDUCATION INTERNATIONAL

L’Internationale de l’Education (IE), plus grande fédération syndicale mondiale, représente 32 millions de professionnel(le)s de l'éducation dans le monde. L’IE plaide pour une éducation de qualité équitable et inclusive et s’engage pour que la profession soit exercée par des enseignant(e)s motivé(e)s et hautement qualifié(e). Elle œuvre pour la valorisation du statut des enseignants, le respect des normes professionnelles, de l’égalité et des droits humains et syndicaux, ainsi que pour la création et le renforcement de syndicats autonomes et démocratiques dans le secteur de l’éducation.

L’IE est présente dans les 5 continents à travers ses Bureaux régionaux. Le Bureau Régional de l’IE Région Afrique (IERAF), basé à Accra au Ghana, couvre 52 pays en Afrique et au Moyen Orient avec 114 Syndicats Nationaux. L’IERAF a contribué à la réalisation des OMD et contribue actuellement à la mise en œuvre des ODD et de la CESA 16-25.

 

 

Office du Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR)

UNHCR

L’Office du Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) mène une action internationale pour protéger les personnes contraintes de fuir leur foyer en raison de conflits et de persécutions. Il fournit une aide de première nécessité, contribue à garantir les droits humains fondamentaux, y compris le droit à l'éducation, et élabore des solutions pour offrir aux personnes déplacées un refuge sûr. Le HCR veille également à ce que les personnes apatrides obtiennent une nationalité.

En période de déplacement, l'éducation est cruciale. Le HCR s'associe aux gouvernements, aux agences apparentées, aux acteurs de l’aide humanitaire et du développement et à la société civile pour permettre aux apprenants des communautés de réfugiés et d'accueil d'accéder à tout âge à des programmes d’éducation durables et responsables, qui soient supervisés, certifiés et inclusifs, conformément à l’ODD4, à la Déclaration de New York et au Cadre global d’action pour les réfugiés.

ONU Femmes

ONU FEMMES FR

Organisation des nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO)

unesco1

L'Organisation des nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO)a pour mission de contribuer à l’édification de la paix, à l’élimination de la pauvreté, au développement durable et au dialogue interculturel à travers ses domaines d’expertise que sont l’éducation, les sciences, la culture, la communication et l’information.

En tant qu'institution spécialisée des Nations Unies pour l'éducation, la communauté éducative internationale a confié à l’UNESCO, en 2015, le mandat de la coordination mondiale de la mise en œuvre de l’agenda ODD4-Education 2030.

L’UNESCO couvre tous les niveaux et toutes les modalités d’apprentissage, de la petite enfance à l’enseignement supérieur en passant par la formation technique et professionnelle, l’alphabétisation et l’éducation non-formelle des jeunes et des adultes.

 

IIPE-Pôle de Dakar

POLE DAKAR FR

 

Institut de statistique de l'UNESCO (ISU)
UIS

Organisation internationale du travail (OIT)

OIT fr1

Organisation Islamique pour l'Education, les Sciences et la Culture (ISESCO)

ISESCO

L’Organisation Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) a été créée par l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) à la suite de la résolution adoptée par la neuvième Conférence Islamique des Ministres des Affaires Étrangères en mai 1979. Le 3 mai 1982, l’ISESCO a tenu sa conférence constitutive au Royaume du Maroc et a élu son premier Directeur Général.

Avec actuellement 54 États membres, l'ISESCO est l'une des plus grandes organisations islamiques internationales spécialisées dans les domaines de l'éducation, des sciences et de la culture. Son siège est à Rabat, au Maroc. Le Directeur Général est Dr. Salim M. Al Malik, également Secrétaire Général de la Fédération des Universités du Monde Islamique (FUMI). Les langues de travail de l'ISESCO sont l'arabe, l'anglais et le français.

L’ISESCO est une organisation internationale dont le mandat principal est de :

  • renforcer et promouvoir la coopération entre les États Membres dans les domaines de l’éducation, de la culture, des sciences et de la communication ;
  • consolider la compréhension entre les peuples à l'intérieur et à l'extérieur des États membres ;
  • contribuer à la paix et à la sécurité mondiales par divers moyens ;
  • faire connaître la véritable image de l'Islam et de la culture islamique ;
  • promouvoir le dialogue entre les civilisations, les cultures et les religions ;
  • encourager les interactions culturelles et favoriser la diversité culturelle dans les États membres, tout en préservant l'identité culturelle et l'intégrité intellectuelle.

L'ISESCO comprend 3 organisations :

  • La Conférence Générale a lieu tous les trois ans.
  • Le Conseil Exécutif, composé de représentants de chaque État membre, œuvrant dans les domaines de l’éducation, des sciences, la culture et la communication.
  • La Direction Générale est dirigée par un Directeur Général. La Conférence générale élit le directeur pour un mandat de trois ans.

Partenariat mondial pour l'éducation

PME FR

Plan international

PLAN

Fondé en 1937, Plan International est une organisation humanitaire et de développement qui fait la promotion des droits de l'enfant et de l'égalité des filles. Plan International s'efforce de créer un monde juste, en travaillant avec les enfants, les jeunes, et ses sympathisants et partenaires.

Plan International engage les gens et les partenaires afin de : 

  • Donner aux enfants, aux jeunes et aux communautés les moyens de s'attaquer aux causes profondes de la discrimination de genres, d’exclusion, et de vulnérabilité ;
  • Faire évoluer les pratiques et les politiques aux niveaux local, national et mondial ;
  • Travailler avec les enfants et les communautés pour les préparer à répondre aux crises et à surmonter l'adversité ;
  • Soutenir la progression sûre et réussie des enfants de la naissance à l'âge adulte. 

En 2018, Plan International a touché 18,1 millions de filles et 16,1 millions de garçons dans 76 pays.

 

Réseau Africain Pour l`Education pour Tous (ANCEFA)

ANCEFA

ANCEFA a été fondée en 2000 pour défendre la cause d’une Education Inclusive de qualité Pour Tous en Afrique et contribuer aux débats concernant l’agenda mondial de l’Éducation.

Composée de 37 coalitions nationales membres, ANCEFA travaille à travers son Secrétariat Régional basé à Dakar, ses trois représentations sous-régionales à Lomé, Lusaka et Nairobi, et ses coalitions nationales pour mener à bien sa mission de campagne et de plaidoyer afin de contribuer à la réalisation au droit à l’éducation.

ANCEFA est membre du Mouvement Mondial pour l’Éducation, de la Campagne Mondiale pour l’’Education et siège dans plusieurs plateformes régionale et mondiale en faveur de l’Education.

ANCEFA collabore formellement avec la Commission de l’Union Africaine pour la promotion de l’Agenda de l’Éducation en Afrique, notamment à travers l’atteinte des objectifs de la CESA 16-25 et l’Agenda 2063 de l’UA.

 

Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education (ROCARE)

ROCARE

Réseau pour l'excellence de l'enseignement supérieur en Afrique de l'Ouest (REESAO)

REESAO

Save the children

SAVE THE CHILDRENSave the Children est une organisation non-gouvernementale internationale qui travaille dans 120 pays et atteint plus de 62 millions d’enfants. Notre mission est d’obtenir des progrès décisifs dans la façon dont le monde traite les enfants et de réaliser des changements immédiats et durables dans leurs vies. L’organisation s’engage à contribuer aux objectifs de développement durable, assurant que tous les enfants survivent, apprennent et soient protégés à l’an 2030.

En Afrique de l’Ouest et du Centre, l’organisation travaille dans 9 pays sur des programmes éducation, santé, nutrition et protection et des réponses humanitaires, ainsi que le plaidoyer et les campagnes. Nous travaillons dans les Soins et Développement de la Petite Enfance, l’Education de Base et l’Autonomisation des Jeunes, afin que toutes les filles, tous les garçons et tous les adolescents, en particulier les plus défavorisés et marginalisés, aient accès à une éducation de qualité et apprennent dans des environnements sûrs, protecteurs et favorables à la santé.

Sightsavers

sightsavers

Sightsavers travaille dans plus de 30 pays à travers le monde, en particulier en Afrique et en Asie.

Sightsavers travaille en partenariat avec des organisations locales, régionales, nationales et internationales, des ministères, des gouvernements et des organisations non gouvernementales. Grâce à leur appui, Sightsavers distribue des traitements pour prévenir les maladies, organise des opérations et des examens de la vue, défend les droits des personnes handicapées et renforce les systèmes d'éducation et de santé pour créer des projets de développement durable.

La vision de Sightsavers est celle d'un monde où la « cécité évitable » a été éliminée et où les personnes ayant une déficience visuelle et d'autres handicaps ont les mêmes possibilités que les autres. Sightsavers travaille avec des partenaires locaux et nationaux dans plus de 30 pays pour promouvoir une éducation inclusive et de qualité, donnant à tous les enfants la possibilité d'aller à l'école.

 

Union africaine (UA)

AU LOGO CMYK safespace French